Actualités

Provocation d'une personnalité politique : le CSA privilégie le droit à l'humour

Publié dans Audiovisuel le

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a été saisi de plaintes au sujet de propos tenus sur France 2 par l’animateur de l’émission « On n’est pas couché », qui avait invité les spectateurs à quitter le plateau au prononcé de la phrase « Marine Le Pen arrive ». Les plaignants considéraient que cette formule caractérisait une insulte pour les partisans de la candidate frontiste.

Le CSA a répondu qu’il « est de jurisprudence constante que l’humour visant des personnalités publiques est réputé accepté par ces dernières en contrepartie de leur activité publique, quand bien même il apparaît délibérément provocant ».

Considérant par ailleurs qu’il « appartient au seul juge judiciaire de déterminer si les propos tenus relèvent de l’injure ou de la diffamation », le CSA a retenu que les paroles en cause « ne pouvaient être regardés comme constitutifs d’un manquement de la chaîne à ses obligations en matière de respect des droits et libertés ».

 CSA, décision du 4 janvier 2017, publiée le 21 mars 2017

  • MEDIA LAW

    La MEDIA LAW NEWSLETTER vous tient informé de l'actualité la plus récente du droit de l'audiovisuel et de l'internet.

  • VOIES D'EXECUTION

    La NEWSLETTER VOIES D’EXECUTION vous offre un panorama des dernières jurisprudences et réformes.

  • BAUX COMMERCIAUX

    La NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX vous offre un panorama des dernières jurisprudences et réformes.

Recevoir les newsletters

A lire également dans l'actualité


Voir toutes les actualités